Latest Entries »

  The 3 POEMS Show :

  Mélanger les Espaces, les temps, les mouvements, les gens, les voix, les mots, les images, les dessins, les lignes, les ombres…

  Lier le tout avec un élastique et se laisser emporter dans un voyage Mixed-Media poétique, surréaliste.

Qu’est-ce qui relie Montpellier, San Francisco, Berlin et Toubab Dialaw ?

C’est la Compagnie Puls’Art avec son nouveau spectacle 3 POEMS show : une réalisation chorégraphique et audio-visuelle que j’ai conçue en prolongeant une collaboration artistique avec Carl Heyward (San Francisco), fondateur du collectif Global Art Project.

 

 

3POEMS show fut l’occasion de créer dans un premier temps des vidéos avec des images tournées à Berlin en aout 2018 : Camille Jusserandot et moi dansions avec nos fameux 2 mannequins en plastique, suspendus dans les airs. J’ai aussi mélangé des images créées par d’autres artistes de GAP (notamment Syporca Whandal) avec des dessins de David T. Anderson et moi. Mixé le tout sur les voix de Carl Heyward et des danseuses de Puls’Art – dont le chant de Léa Panel qui sera repris sur scène :

3POEMS est joué au Théâtre du Sobo Badé durant la 8ème édition du Festival Rythmes et Formes du Monde à Toubab Dialaw (Sénégal) le 31 décembre 2018.

Sur scène, j’ai mélangé 4 danseuses de ma Compagnie avec 4 danseurs de la Compagnie de Yama Ndione, nous avons travaillé 5 jours ensemble lors d’une double résidence artistique à Toubab Dialaw (avec le Festival Rythmes et Formes du monde et avec GAP VII – Global Art Project). Voici un petit aperçu de cette résidence dans le « Making OFF » :

 

 

Un immense merci à Suzon Bastide pour la régie technique en live et pour ces magnifiques photos et vidéos.

 

 

 

 

 

 

 

 

Making OFF :

Publicités

Va-et-vient

Il y a des lieux vers lesquels ma Compagnie Puls’Art aime aller-venir. Comme par exemple Berlin (Allemagne) et Toubab Dialaw (Sénégal).

Ainsi faisons nous voyager nos œuvres, nos recherches, nos expérimentations…

Il faisait déjà chaud, le matin, à Berlin, fin juillet. Nous sommes allées dans les parcs « jouer à la poupée », munies de 2 Mannequins en plastique.

Nous étions 2 danseuses (Camille Jusserandot et moi) et 2 photographes / vidéastes (Suzon Bastide et Céline Ka).

A notre retour j’ai monté deux vidéos qui nous servent de décors-à-danser :

  • « Observing the Movements of Shadows » : Cette vidéo sera projetée à Toubab Dialaw au Festival Rythmes et Formes du Monde le 31 décembre 2018, lors de notre création 3POEMS. Ce spectacle est issu d’une collaboration avec l’artiste américain Carl Heyward (Global Art Project). Nous nous inspirons de ses poèmes. A Görlitzer park (Berlin) nous avons cousu l’espace avec des élastiques sur lesquels nos partenaires en plastique étaient suspendus. Comme l’espace était vaste, autour de nous… Même le sol dansait, maquillé par nos ombres.

 

 

 

  • « Essayes en corps » : Les Mannequins vont et viennent sur un toboggan proche de Treptower Park. Leur « plasticité » se confrontent aux corps vivants des danseuses. On peut lire dans cette vidéo plusieurs symboles : les réincarnations, le Mythe de Sisyphe, l’implacabilité de l’horloge biologique féminine (alors que sur le moment, promis, nous nous amusions en toute légèreté, palpant le présent… les présents !).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Encore merci à Suzon Bastide et Céline Ka :

Suzon par Céline Ka

 

Céline Ka par Suzon Bastide

 

 

Lieu à vocations multiples. Atelier d’architectures/ Espace de travail collaboratif/ Conférences engagées/ Expérimentations paysagères/Résidences d’artistes : L’Atelier des Vendangeurs a programmé la Compagnie Puls’Art pour son évènement « Visez l’Archi », organisé dans le Cadre du Mois de L’Architecture Occitanie.

Nous avons donné une Performance avec les élèves qui ont participé aux Cours de Danse cette année. Une bonne façon de célébrer l’Espace, de toucher le vent, de frémir avec la végétation. Englober l’Espace, s’y laisser flotter, dans une promenade à la fois commune/extérieure et personnelle/intérieure.

 

 

 

A la nuit tombée, la Compagnie Puls’Art a donné un performance à 7 danseuses. La grange nous a servi d’écrin pour un voyage surréaliste.

tumblr_pbe3twabxm1szbl37o1_500

Nous avons dansé « D.VOILE », Des images dansantes tournées sur les lieux sont projetées sur une installation de voiles que les danseuses déroulent, enroulent, en cachant ou montrant leurs yeux. Dans le temps présent, les danseuses invitent la mémoire des lieux à danser avec elles.

Une danse hypnotique, très féminine, qui joue des hauts et des bas, de ce qui est caché, montré… dévoilé.

 

 

 

 

Voici la Vidéo qui nous à servi de décors dansant :

 

 

 

Et plusieurs photos issue de cette belle aventure (Merci à Suzon Bastide et Céline Ka pour ces belles images !)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Imaginé pour l’Espace Créatif  et Galerie « l’Art Refuge Alberts », THE ART OF SUPERPOSITION est un voyage hypnotique où les danseuses évoluent au cœur d’une installation vidéo. Ici, il n’y a plus de temps, les danses présentes et passées s’entremêlent. Des images d’improvisations dansées en Afrique dans les même costumes sont projetées sur les Robes Plastiques et se multiplient sur des panneaux de tulles, intenses et légers comme des souvenirs. La superposition du plastique, des ombres, des images vidéo, des tulles et des écrans-peau tisse l’Espace de danse, à l’infini.

Puls’art est une compagnie de danse voyageuse qui aime superposer des moments de grâce, les suspendre, les étirer, les dévoiler, les mouvoir, les animer, les transformer.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Substance in Movement, la seconde performance, est une rencontre entre les danseuses et le peintre Zalans Ilgvars 

Substances dansantes, liquides ou solides.

Nous avons mélangé nos costumes aux  peintures comme des pinceaux mouvant. Tâchant de couleurs nos chaussons, nos collants. Au fil de la performance, le sol-palette devient gris foncé et nous modèle en sculptures animées.

presse СТАТЬЯ-ЛЕБЕДЕВОЙ.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Toutes les photos de cet article ont été prises par l’extraordinaire Artiste berlinoise Corinna Rosteck avec la quelle nous avons poursuivi notre aventure artistique à Riga (suite au prochain épisode).

 

Dans un mois la compagnie Puls’Art décollera pour la Lettonie.

Nous y danserons 2 nouvelles performances les 21 et 22 avril 2018, dans la Galerie d’Art contemporain  “Art- Refuge Alberts”  Jāņā  Sēta 5-3A, Rīga.

La première performance sera une collaboration avec l’artiste peintre Ilgvars  ZalansPour l’occasion Sophie Polune a créé de nouveaux costumes. Les danseuses deviendront à la fois supports pour le peintre et outils de peinture, comme des brosses souples, des pinceaux mouvant.

Nous avons essayé ces nouveaux costumes sous l’œil de la photographe Suzon Bastide qui a réalisé en direct ces superbes photos-superpositions. Mêlant couleur et noir et blanc, elle  superpose aussi la notion de temps présent et d’éternité.

 

%d blogueurs aiment cette page :