Latest Entries »

Lieu à vocations multiples. Atelier d’architectures/ Espace de travail collaboratif/ Conférences engagées/ Expérimentations paysagères/Résidences d’artistes : L’Atelier des Vendangeurs a programmé la Compagnie Puls’Art pour son évènement « Visez l’Archi », organisé dans le Cadre du Mois de L’Architecture Occitanie.

Nous avons donné une Performance avec les élèves qui ont participé aux Cours de Danse cette année. Une bonne façon de célébrer l’Espace, de toucher le vent, de frémir avec la végétation. Englober l’Espace, s’y laisser flotter, dans une promenade à la fois commune/extérieure et personnelle/intérieure.

 

 

 

A la nuit tombée, la Compagnie Puls’Art a donné un performance à 7 danseuses. La grange nous a servi d’écrin pour un voyage surréaliste.

tumblr_pbe3twabxm1szbl37o1_500

Nous avons dansé « D.VOILE », Des images dansantes tournées sur les lieux sont projetées sur une installation de voiles que les danseuses déroulent, enroulent, en cachant ou montrant leurs yeux. Dans le temps présent, les danseuses invitent la mémoire des lieux à danser avec elles.

Une danse hypnotique, très féminine, qui joue des hauts et des bas, de ce qui est caché, montré… dévoilé.

 

 

 

 

Voici la Vidéo qui nous à servi de décors dansant :

 

 

 

Et plusieurs photos issue de cette belle aventure (Merci à Suzon Bastide et Céline Ka pour ces belles images !)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

Imaginé pour l’Espace Créatif  et Galerie « l’Art Refuge Alberts », THE ART OF SUPERPOSITION est un voyage hypnotique où les danseuses évoluent au cœur d’une installation vidéo. Ici, il n’y a plus de temps, les danses présentes et passées s’entremêlent. Des images d’improvisations dansées en Afrique dans les même costumes sont projetées sur les Robes Plastiques et se multiplient sur des panneaux de tulles, intenses et légers comme des souvenirs. La superposition du plastique, des ombres, des images vidéo, des tulles et des écrans-peau tisse l’Espace de danse, à l’infini.

Puls’art est une compagnie de danse voyageuse qui aime superposer des moments de grâce, les suspendre, les étirer, les dévoiler, les mouvoir, les animer, les transformer.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Substance in Movement, la seconde performance, est une rencontre entre les danseuses et le peintre Zalans Ilgvars 

Substances dansantes, liquides ou solides.

Nous avons mélangé nos costumes aux  peintures comme des pinceaux mouvant. Tâchant de couleurs nos chaussons, nos collants. Au fil de la performance, le sol-palette devient gris foncé et nous modèle en sculptures animées.

presse СТАТЬЯ-ЛЕБЕДЕВОЙ.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Toutes les photos de cet article ont été prises par l’extraordinaire Artiste berlinoise Corinna Rosteck avec la quelle nous avons poursuivi notre aventure artistique à Riga (suite au prochain épisode).

 

Dans un mois la compagnie Puls’Art décollera pour la Lettonie.

Nous y danserons 2 nouvelles performances les 21 et 22 avril 2018, dans la Galerie d’Art contemporain  “Art- Refuge Alberts”  Jāņā  Sēta 5-3A, Rīga.

La première performance sera une collaboration avec l’artiste peintre Ilgvars  ZalansPour l’occasion Sophie Polune a créé de nouveaux costumes. Les danseuses deviendront à la fois supports pour le peintre et outils de peinture, comme des brosses souples, des pinceaux mouvant.

Nous avons essayé ces nouveaux costumes sous l’œil de la photographe Suzon Bastide qui a réalisé en direct ces superbes photos-superpositions. Mêlant couleur et noir et blanc, elle  superpose aussi la notion de temps présent et d’éternité.

 

 

 

 

 

Nous sommes 7 danseuses de la Compagnie Puls’Art à avoir participé fin décembre au Festival Rythmes et Formes du Monde, organisé par le SOBO BADE / L’ENGOUEMENT à Toubab Dialaw – Sénégal / AFRICA.

 

Un paradis où nous occupions le Théâtre du Sobo Badé chaque matin dès 10H pour les répétitions d’ALIENATION, puis les Stages de Danse Théâtre donnés aux enfants étaient accompagnés à la cora par « PAPE » Falaye Sakho. Les après-midis les danseurs de la chorégraphe Yama Ndione, Compagnie Wallou Dekendo, sont venus participer au Stage de Danse Organique. Une Restitution des Stages a été donnée devant un large public (qui sera, deux jours plus tard comme soulevé par la représentation d’ALIENATION). Nous avons aussi fait des improvisations de Danse in Situ au Théâtre de l’Engouement, et ce fut un régal de se laisser danser dans un bain de lumière dorée, chaude et poussièreuse, au milieu d’une Nature vibrante.

Il y a en Afrique cette intensité si vive qu’elle est difficile à raconter, nous avons donc fait une sorte de vidéo-reportage pour partager cette expérience extraordinaire avec vous :

 

 

 

Voici aussi deux vidéos issues des stages :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans le second épisode, il y aura plus d’images d’ALIENATION et une vidéo-danse issue de nos improvisations en Afrique 🙂

Vous pouvez suivre nos aventures Pulsarisantes sur Instagram ici : https://www.instagram.com/compagniepulsart/

 

 

ALIENATION est une quête surréaliste, utopique et contemporaine, vers la clarté d’esprit. Par le biais de la Danse, du Théâtre, du Dessin, des Arts visuels, de l’Installation… Elle met en parallèle la pollution de l’esprit avec celle de la Planète et propose un grand nettoyage… très salissant.

A l’envers, à l’endroit.. il faudra voir autrement, pour dessiner des destinées libres et organiques. Harmoniser – de façon brutale, douce, humoristique ou chaotique – la nature qui est en soi avec celle dont on fait partie.

Très actuel, ce spectacle de 45 minutes est composé d’une liste d’ingrédients tout à fait originaux tels que :

Danse, Théâtre, Lunettes  Noires, Talons Hauts, Chiffres, Lettres, Casques Audio, Pinces à Linge, Métronome, Déesse-Chargeur de Téléphones Mobiles, Trois mille Sacs en Plastiques, Craies, Savant Fou Femelle et Gants de Vaisselle.

 

 

 

 

 

La Compagnie Puls’Art a joué ce spectacle au Théâtre la Vista de Montpellier le 8 juillet 2017.

La pièce est aussi programmée lors du festival RYTHMES ET FORMES DU  MONDE à Toubab Dialaw au Sénégal fin décembre.

ALIENATION s’articule autour de la notion de libération .

Se libérer des chemins tout tracés, des systèmes qui sont établis pour utiliser l’être humain…

Se libérer, entre autre, grâce à la palpitation de l’instinct, le rythme des énergies  vitales qui invitent les corps à se laisser traverser par le mouvement pour retrouver la Nature en soi.

Nous utilisons dans cette pièce des sacs en plastique qui évoquent à la fois la pollution de l’environnement mais aussi celle des informations qui, trop nombreuses, brouillent la clarté d’esprit et transforment le discernement.

Dans la succession des tableaux qui composent le spectacle, une place sonore est laissée disponible pour une collaboration artistique.

Ainsi, lors de la représentation au Théâtre la Vista de Montpellier, le saxophoniste Lewis Jordan (USA) a rejoint les danseuses sur scène.

Ce moment d’échange artistique conjugue ALIENATION au temps présent, et invite les spectateurs à partager de la poésie sensorielle.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

%d blogueurs aiment cette page :