Tag Archive: PASSION


Modern-Jazz/Danse-théâtre : Démo Porte-ouverte

De septembre à juin, une année de cours de danse a toujours son goût particulier.
Ce qui m’a marqué au cours de celle-ci c’est la LIBERATION.

Que ce soit en cours de modern-jazz ou de danse-théâtre, les élèves ont libéré leurs «bestioles dansantes» et se sont appropriés cette partie d’eux-même qui plonge avec plaisir dans le mouvement.
La magie c’est que cet état se propage d’un élève à l’autre, dans une communication mouvante et généreuse.
Les élèves se sont rencontrés au cœur de la danse et ce fut un grand bonheur de participer à ce feu de joie… Vivement l’année prochaine !!!

En attendant, voici deux vidéos issues de la démo-porte-ouverte que les élèves ont dansé en juin dernier à l’Atelier de la cie Yann Lheureux.
Enjoy !!!

Extrait démo danse-théâtre :

Extrait démo modern-jazz :

Carmen1

CdanseTH22

Modern02

Modern001

Modern44

Modern99

Merci à Céline Ka et Manon d’avoir filmé, et merci à Suzon pour ces jolies photos 🙂

Transport en commun (danse in situ)

Danse de Gare14

 

 

Toujours friande de Danse in Situ, je viens d’emmener mes élèves de Danse-Théâtre goûter cette liberté-dansée dans la Gare SNCF de Montpellier.
Le pianiste Ekiem nous a accompagné tout le long de ce trajet singulier, créant une superposition surréaliste avec la voix pré-enregistrée de la SNCF. Nous nous sommes laissés transporter par la Danse, un très agréable transport en commun.

 

 

 

 


 

 

 

 
Danse de Gare1

 

 
Danse de Gare3

 

 

Danse de Gare2

 

 
Danse de Gare12

 

 

Danse de Gare7

 

 
Danse de Gare8

 

 



 

 

 

 

 

 
Merci à Céline Ka pour le film et Suzon Bastide pour les photos 😉

D’autres images d’une danse in situ des élèves dans le tramway ici 🙂

 

Début avril nous avons donné une performance dans un atelier d’artistes : L’Atelier du Nord, à Montpellier.
Sophie Polune nous a « tricoté » des costumes à base de faux cheveux et nous étions comme une bestiole dansante.
Céline Ka et Suzon Bastide ont pris de très jolies photos et Tawen a filmé ce « voyage » dont voici un extrait :

 

 


Photos : Suzon Bastide

 

 


photos :
Céline Ka

 

Voici une vidéo extraite d’un cours de Danse Théâtre où j’ai demandé à mes élèves de s’imaginer dans une cabine d’essayage pendant les soldes.

Enjoy ! 😉

Cook yourself in motion

Voici un menu de fête !

En plat principal, une vidéo de « Danse théâtre sauce GAGA » où mes élèves se laissent remuer par le mouvement. Ce cours est articulé autour d’une exploration organique inspirée par la technique « Gaga » que j’ai eu le plaisir d’étudier cette année auprès de danseurs de la Batsheva Dance company. Cette méthode d’improvisation dirigée est basée sur le «laissé-faire» de la chair… ici cuite à point.

En dessert, je vous propose un moelleux « Sweet Modern-jazz » pour une douce transition entre 2014 et 2015, saupoudrée de mes meilleurs vœux.

En plein été, voici un peu de fraicheur :

Un apéro photographique où la compagnie Puls’Art s’est laissée capturer par la grande photographe Nath-Sakura

 

Nath-Sakura / Puls'art

 
Nath-Sakura / cie Puls'Art 2

 
NATH-SAKURA - Puls'Art 3

 
Nath-Sakura / cie Puls'Art 4

 
IMG_5298

 
Cette rencontre n’aurait jamais eu lieu sans Céline Ka et comme toujours quand Puls’Art est au grand complet, elle a photographié la séance :

 
shooting Nath-Sakura

 

One : le teaser

com

 

 

Pièce de danse-théâtre créée par la compagnie Puls’Art, interprétée par 10 danseuses.

“One” est une histoire de fracture…et de réunification. Un voyage intérieur pour appréhender une mécanique du corps qui parfois dysfonctionne. Aller chercher la faille, au plus profond de soi. Rencontrer ses cellules, dans l’infiniment petit, se réconcilier avec elles, les laisser se réapproprier l’espace, à l’écoute du rythme des émotions. Entrer dans l’organique qui se dévoile au fil de sa chair, jusqu’au cœur, jusqu’au centre. Devenir palpitation pour vibrer avec soi.
Puis résonner. Diffuser l’énergie dans l’autour, le par-delà, comme une expansion.Toucher ainsi à l’infiniment grand.


Chorégraphie :
Macha Mélanie

Danseuses :
Flora Buffandeau
Manon Capdevila
Julie Cuillier
Blanca Galofre
Karinne Grenier
Macha Mélanie
Muriel Mestanza
Léa Panel
Florence Panis
Catherine Warburton

Costumes :
Sophie Bastide

Lumière :
Emilie Dionisi

Photographe de plateau :
Céline Ka

Réaction :

«ONE ou le génie (guérisseur) de la danse :

Le travail de Macha Mélanie « ONE » est une œuvre unie par ses tableaux dans une structure symphonique ; pour la plupart dansés sur un simple ostinato rythmique mais le silence n’est jamais loin et ce silence est tout aussi important.
Le silence des corps, leurs hurlements, leurs solitudes, leur inconscients communs ; avec inconscients au pluriel car Macha Mélanie entrevoit toujours la dualité de la solitude et du groupe. Même au tableau final de l’infiniment grand peut-on y voir un fin sublime où même au plus confiants de notre propre moi nous nous retrouvons ainsi happés par cette union, par cette grande communion collective.
Les costumes sont splendides et efficaces et entretiennent un lien étroit avec la trame de l’œuvre.
Nous entrevoyons au fil du temps les points forts de cette œuvre :
Le rituel ; il semble que Macha Mélanie garde toujours très près de son travail la danse en tant que défoulement sacré.
Le rythme entre les pas, la fine structure chorale du premier acte, l’individualité empreinte d’euphorie, de souffrance et de désespoir, avec de très belles scènes, le groupe qui s’unit, se déchire ou s’emporte vers un autre destin.
Le malade et le médecin imaginaires, un texte parfait, un clin d’œil de théâtre au son de la médecine du cœur, enfin vous vivrez un moment inoubliable comme un chant de danse.»
Frank Warburton

Contact : ciepulsart@hotmail.fr

« En live » : danser au présent

en live

 

Mon premier est un diaporama réalisé avec les photos de Céline Ka lors de l’ultime répétition de mes élèves, sur le plateau du théâtre.

Mon second est un film tourné le soir même du spectacle, avec les élèves de danse-théâtre (avec un solo de Flora Buffandeau). Mon troisième aussi, avec les élèves de modern-jazz (avec un solo de Léa Panel).

Mon tout ? «En Live», le spectacle qui a clôturé une année de cours de danse.

«En Live» parce qu’il fut accompagné par la batteuse Suzon Bastide.

«En Live» parce que les élèves de danse-théâtre créent au fur et à mesure d’un fil conducteur que je leur ai donné au dernier moment.

Pour tous mes élèves, un seul but : Danser au présent.

 

 

 

 
en live

 
en live

 
en live - one 296

 
en live

 
En live

 
en live

%d blogueurs aiment cette page :