Il y a des lieux vers lesquels ma Compagnie Puls’Art aime aller-venir. Comme par exemple Berlin (Allemagne) et Toubab Dialaw (Sénégal).

Ainsi faisons nous voyager nos œuvres, nos recherches, nos expérimentations…

Il faisait déjà chaud, le matin, à Berlin, fin juillet. Nous sommes allées dans les parcs « jouer à la poupée », munies de 2 Mannequins en plastique.

Nous étions 2 danseuses (Camille Jusserandot et moi) et 2 photographes / vidéastes (Suzon Bastide et Céline Ka).

A notre retour j’ai monté deux vidéos qui nous servent de décors-à-danser :

  • « Observing the Movements of Shadows » : Cette vidéo sera projetée à Toubab Dialaw au Festival Rythmes et Formes du Monde le 31 décembre 2018, lors de notre création 3POEMS. Ce spectacle est issu d’une collaboration avec l’artiste américain Carl Heyward (Global Art Project). Nous nous inspirons de ses poèmes. A Görlitzer park (Berlin) nous avons cousu l’espace avec des élastiques sur lesquels nos partenaires en plastique étaient suspendus. Comme l’espace était vaste, autour de nous… Même le sol dansait, maquillé par nos ombres.

 

 

 

  • « Essayes en corps » : Les Mannequins vont et viennent sur un toboggan proche de Treptower Park. Leur « plasticité » se confrontent aux corps vivants des danseuses. On peut lire dans cette vidéo plusieurs symboles : les réincarnations, le Mythe de Sisyphe, l’implacabilité de l’horloge biologique féminine (alors que sur le moment, promis, nous nous amusions en toute légèreté, palpant le présent… les présents !).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Encore merci à Suzon Bastide et Céline Ka :

Suzon par Céline Ka

 

Céline Ka par Suzon Bastide

 

 

Publicités