Cette année, j’ai donc ouvert un nouveau cours baptisé « Danse Douce »… un style de laboratoire : des prétextes à trouver des états de corps, et se laisser créer du mouvement…
La diversité des élèves qui y participent en fait un panaché très créatif et je les ai laissés m’inspirer des ateliers de danse-théâtre qui ont extrêmement élargi le champ des possibles…
Du coup, ils avaient bien mérité de connaître le plaisir de la danse in situ : je leur ai transmis ce grain de «folie» dimanche dernier en leur demandant d’improviser en ville pour faire une vidéo-danse…

 

Ce film sera projeté le 28 juin au Théâtre de la Vista de Montpellier, mais en attendant, voici des images issues de cet incroyable moment, enjoy !!