Latest Entries »

Explore-Ressens-Libère-Exprime
…C’est la reprise des cours de danse !
 

 

 

 

 

 

cours de danse donné par Macha
 

 
danse avec Macha
 

 
cours de danse de Macha
 

 
danse, cours de Macha
 

 

 

Photos : Céline Ka

En plein été, voici un peu de fraicheur :

Un apéro photographique où la compagnie Puls’Art s’est laissée capturer par la grande photographe Nath-Sakura

 

Nath-Sakura / Puls'art

 
Nath-Sakura / cie Puls'Art 2

 
NATH-SAKURA - Puls'Art 3

 
Nath-Sakura / cie Puls'Art 4

 
IMG_5298

 
Cette rencontre n’aurait jamais eu lieu sans Céline Ka et comme toujours quand Puls’Art est au grand complet, elle a photographié la séance :

 
shooting Nath-Sakura

 

One : le teaser

com

 

 

Pièce de danse-théâtre créée par la compagnie Puls’Art, interprétée par 10 danseuses.

“One” est une histoire de fracture…et de réunification. Un voyage intérieur pour appréhender une mécanique du corps qui parfois dysfonctionne. Aller chercher la faille, au plus profond de soi. Rencontrer ses cellules, dans l’infiniment petit, se réconcilier avec elles, les laisser se réapproprier l’espace, à l’écoute du rythme des émotions. Entrer dans l’organique qui se dévoile au fil de sa chair, jusqu’au cœur, jusqu’au centre. Devenir palpitation pour vibrer avec soi.
Puis résonner. Diffuser l’énergie dans l’autour, le par-delà, comme une expansion.Toucher ainsi à l’infiniment grand.


Chorégraphie :
Macha Mélanie

Danseuses :
Flora Buffandeau
Manon Capdevila
Julie Cuillier
Blanca Galofre
Karinne Grenier
Macha Mélanie
Muriel Mestanza
Léa Panel
Florence Panis
Catherine Warburton

Costumes :
Sophie Bastide

Lumière :
Emilie Dionisi

Photographe de plateau :
Céline Ka

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Réaction :

«ONE ou le génie (guérisseur) de la danse :

Le travail de Macha Mélanie « ONE » est une œuvre unie par ses tableaux dans une structure symphonique ; pour la plupart dansés sur un simple ostinato rythmique mais le silence n’est jamais loin et ce silence est tout aussi important.
Le silence des corps, leurs hurlements, leurs solitudes, leur inconscients communs ; avec inconscients au pluriel car Macha Mélanie entrevoit toujours la dualité de la solitude et du groupe. Même au tableau final de l’infiniment grand peut-on y voir un fin sublime où même au plus confiants de notre propre moi nous nous retrouvons ainsi happés par cette union, par cette grande communion collective.
Les costumes sont splendides et efficaces et entretiennent un lien étroit avec la trame de l’œuvre.
Nous entrevoyons au fil du temps les points forts de cette œuvre :
Le rituel ; il semble que Macha Mélanie garde toujours très près de son travail la danse en tant que défoulement sacré.
Le rythme entre les pas, la fine structure chorale du premier acte, l’individualité empreinte d’euphorie, de souffrance et de désespoir, avec de très belles scènes, le groupe qui s’unit, se déchire ou s’emporte vers un autre destin.
Le malade et le médecin imaginaires, un texte parfait, un clin d’œil de théâtre au son de la médecine du cœur, enfin vous vivrez un moment inoubliable comme un chant de danse.»
Frank Warburton

Contact : ciepulsart@hotmail.fr

en live

 

Mon premier est un diaporama réalisé avec les photos de Céline Ka lors de l’ultime répétition de mes élèves, sur le plateau du théâtre.

Mon second est un film tourné le soir même du spectacle, avec les élèves de danse-théâtre (avec un solo de Flora Buffandeau). Mon troisième aussi, avec les élèves de modern-jazz (avec un solo de Léa Panel).

Mon tout ? «En Live», le spectacle qui a clôturé une année de cours de danse.

«En Live» parce qu’il fut accompagné par la batteuse Suzon Bastide.

«En Live» parce que les élèves de danse-théâtre créent au fur et à mesure d’un fil conducteur que je leur ai donné au dernier moment.

Pour tous mes élèves, un seul but : Danser au présent.

 

 

 

 
en live

 
en live

 
en live - one 296

 
en live

 
En live

 
en live

peyrouu6

Quelques jours avant leur spectacle, j’ai fait répéter mes élèves dehors, place Royale du Peyrou, à Montpellier.
Je leur ai mis du goudron au sol, parsemé de gravier, des bourrasques de vent, des gens qui regardent, une sirène d’ambulance, le cri d’un bébé… car parmi les nombreux enseignements de la Danse il y a celui-ci : Pour dépasser une difficulté, le mieux est de s’en ajouter d’autres. Et faisant fi de ces conditions extrêmes, mes élèves sont restés ce qu’ils sont dans mes cours : généreux, attentifs, ouverts, allant puiser le meilleur d’eux-même et le partager.
Une des élèves de danse-théâtre a chanté « Perfect Day » et même le vent s’est calmé. L’implication de toute cette petite troupe est un ravissement et quand à moi, assise à côté de ma fille qui accompagnait le tout à la batterie, je dégustais la magie du moment, perchée dans ce grand coin de ciel.

En voici quelques extraits :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

leapeyrou2

peyrouflora

shannondoolingdances

dance artist and educator

L'actualité de Lunesoleil

L'art de l'astrologie intuitive

Strange Flowers

Highly unusual lives.

random acts

seeking a conduit to a platform

Lou ravi

Là-bas est loin. Toutefois, c’est surtout Ici et maintenant qui sont inaccessibles, Plus simple est de rentrer dans l’avenir Avec, pour tout à l’heure, quelque peu De ce fruit mûr, par la grâce duquel Du bleu se prend au vert dans la nuit de l’herbe. » L’heure présente de Yves Bonnefoy

Polinacide

Citron corsé

Bustin Garin

À consommer avant octobre 2018

Les vents de l'inspire

élans poétiques, rencontres et réflexions

Jennie C. Jones

listening as a conceptual practice

Manjarisharma's Blog

Inspiration, Highlights, New Work Posted by Manjari Sharma Photography

Jati Lindsay - PHOTOGRAPHER.

Jatiphoto+words too.

wander & wonder

Through fiction to find the truth

SANKALPA

Ayurveda. Inspiration. Gratitude

DantéBéa

PHOTOGRAPHIE - COLLAGE - PEINTURE

THE TAROT NOOK

Professional Tarot Readings by Kelsey Lynore

Introduction to the History of Photography

Marcelo Guimaraes Lima (c) 2008

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 60 autres abonnés